Return to site

Mondial de l’Auto…

Je ne comprends pas.

Ma visite au Mondial de l’Auto a suscité plus de questions que d’enthousiasme.

Certes, il y a toujours de belles voitures, des sportives, des SUV de caractère qui cajolent l’égo de ces Messieurs, et les voitures « toutes mimi » très fashion qui séduisent ces Dames (info spéciale filles : la dernière Fiat 500 Riva est vraiment très stylée :-)).

Mais où sont les modèles de demain ??????

Pourtant, on nous parle chaque jour des expériences menées par les constructeurs, de l’arrivée de la voiture autonome. Annoncée pour 2020 sur nos routes ! Mais ici rien !

Est-ce un oubli fâcheux ? Ou une défaillance marketing de l’organisateur ?

Ah oui, là-bas dans un coin sombre, derrière les grandes marques coréennes, et à côté des énormes pick-ups américains, on peut tester quelques voitures électriques… en toute discrétion. Plus loin, on peut aussi rencontrer la star du co-voiturage BlaBlaCar.
Bien sûr, sur quasiment chaque stand, on peut profiter de la magie de la RA Réalité Augmentée. Beaucoup de lunettes, de casques, de simulateurs. Mais pas de voiture qui roule toute seule !

Alors expliquez-moi ! Le Mondial de l’Auto n’est-il pas le meilleur endroit pour faire découvrir les innovations, faire rêver les conducteurs, actuels et surtout les futurs ? Ces enfants et adolescents qui parcourent le salon avec des yeux tout brillants ne seraient-ils pas tentés par la découverte de cette voiture qu’ils n’auront pas besoin de conduire ?

Non. Pas de piste d’essai dédiée à la conduite autonome !

Un événement comme le Mondial de l’Auto n’est-il pas l’opportunité idéale pour démontrer que la technologie est prête, que ces voitures « magiques » existent, et ainsi permettre aux publics de tester. Tester en vrai !

Seule note d'innovation à applaudir : le stand de Valeo, qui présente les principales innovations et services que l’on aura à disposition dans nos voitures. Mais forcément pas de voiture.

Faire de la pédagogie, rassurer, faire évoluer les opinions, et démarrer la nécessaire compréhension de l’adaptation des usages, voilà ce que devrait être la mission d’un tel rendez-vous comme le Mondial de l’Auto.

Et puis, cet événement se déroule à Paris. Paris, une ville dont la politique s’efforce de faire disparaître nos véhicules et laisser plus de place aux nouvelles mobilités.

Vraiment, ce Mondial de l’Auto, je ne le comprends pas.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly